Un guide pour se libérer du stress

Nous ressentons tous du stress dans notre quotidien – qu’il s’agisse du fait d’être occupé et débordé au travail, de faire face à des crises personnelles, des problèmes de relations, de santé, d’argent… le stress peut avoir une grande place dans nos vies.

Et le stress a des effets importants : il nous rend moins heureux, moins efficace, moins ouvert dans nos relations. Il nous fatigue, nous rend moins sains et peut même créer des problèmes de santé mentale s’il l’on atteint un niveau d’anxiété élevé.

Voyons donc comment éliminer le stress chaque fois que nous le ressentons.

Avec quoi vous luttez

Pourquoi sommes-nous stressés, ressentons-nous de l’anxiété ou sommes-nous submergés ?

Parce que nous voulons que le monde soit calme, ordonné, confortable et que le monde ne se conforme pas à ces souhaits. Les choses sont hors de contrôle, pas ordonnées, pas simples, pleines d’interruptions et d’événements imprévus, de problèmes de santé et d’accidents…Les choses ne se passent jamais comme nous l’avions prévu ou imaginé.

Mais c’est comme cela que le monde est – le stress ne vient pas du fait que le monde est désordonné et chaotique, mais du fait que nous désirons qu’il soit différent de ce qu’il est.

Nous avons des idéaux sur la façon dont les autres devraient être, comment nous devrions être, comment tout ce qui nous entoure devrait être. Ces idéaux ne sont pas un problème – c’est que nous sommes attachés à ces idéaux. Et cet attachement nous cause du stress.

La bonne nouvelle est que nous pouvons abandonner notre attachement et que le monde n’a pas besoin de changer d’un poil. Nous pouvons lâcher prise et, ce faisant, nous lâchons notre stress.

Comment se libérer du stress

Disons que vous vivez actuellement un moment de stress.

Quelque chose ne se passe pas comme vous le souhaitez, quelqu’un n’agit pas comme vous le souhaitez, vous craignez que quelque chose ne se prépare.

La première pratique consiste à vous laisser tomber dans votre corps et à prendre conscience des effets physiques du stress. 

Soyez conscient du sentiment – ce n’est pas un problème d’avoir du stress dans votre corps, c’est juste un sentiment physique. Vous pouvez observer la sensation physique, juste être avec elle. Cela peut être votre pratique entière, et cela ne prend que quelques instants.

La deuxième pratique consiste à remarquer l’idéal ou votre récit de la situation

Quelle est la cause de ce stress dans votre corps ? Vous avez un idéal sur ce que le monde devrait être, comment l’autre personne devrait être, comment vous devriez être ? Et le monde, la personne ou vous ne rencontrez pas cet idéal. Remarquez ça maintenant. Remarquez ce que vous vous dites à ce sujet : « Ils ne devraient pas agir comme ça, je n’aime pas ça, je ne suis pas digne d’amour.”

Que vous dîtes-vous ? Est-ce un récit familier ? Remarquez que l’idéal et le récit sont à l’origine de l’effet du stress, de l’anxiété, de la peur et du sentiment d’être submergé. Ils ne vous servent pas très bien.

Notez également qu’ils sont complètement fabriqués par votre esprit. Vous avez créé cet idéal et le récit. Ils vous font du mal et vous avez inventé ce rêve. Ce n’est rien pour vous battre, mais juste pour reconnaître. La bonne nouvelle : si vous l’avez créé, vous pouvez également le laisser tomber.

La troisième pratique est de laisser aller et juste être

Que serait-il d’être en ce moment sans l’idéal et le récit ? Vous seriez en libre et en paix. Vous seriez présent en ce moment. Peut-être plus affectueux (envers vous-même ou les autres).

Demandez-vous ce que ce serait de ne pas avoir l’idéal et le récit. Voyez si vous pouvez ressentir ce que ce serait, juste pour un moment. En ce moment, vous êtes libre. Vous pouvez vous détendre, ouvrir votre esprit au-delà de votre propre intérêt et simplement être.

C’est un état d’ouverture dans lequel vous pouvez tomber à tout moment. Remarquez simplement les sensations de ce moment – les sensations de votre corps, de votre environnement. Remarquez les autres personnes dans votre vie et leurs cœurs magnifiques. Remarquez à quel point il est étonnant d’être en vie en ce moment, quel cadeau d’avoir la vue, l’ouïe, le goût, un corps. Quel privilège, quelle joie !

Vous n’avez pas besoin d’être reconnaissant et joyeux à chaque instant, mais cette liberté de laisser tomber l’idéal et le récit, et d’être en paix… c’est toujours disponible. Même dans les moments de chaos, vous pouvez être libre et même apprécier la beauté du chaos.

Article original écrit par Léo Babauta

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.