Le pouvoir de la perception

Dans cet article, nous allons voir en quoi la perception peut vous aider à créer le monde et la vie que vous désirez.

La perception est un des outils les plus puissants de l’esprit humain. Apprenez à bien l’utiliser et il vous permettra d’avoir absolument ce que vous voulez dans ce monde, que ce soit dans un environnement anxiogène au travail (face à un collègue), à l’université pour les étudiants, au sein de la structure familiale, ou au sein du couple.

Avant d’aborder la pratique, il est primordial que l’on aborde ensemble la psychologie et le mécanisme qui tourne autour de cet outil de l’esprit qu’est la perception.

Comment fonctionne la perception ?

Partons ensemble du postulat que l’homme est le produit de ses pensées. Le monde extérieur d’un homme ou d’une femme est le reflet de son monde intérieur.

Ce sont les mots que vous vous racontez face à une situation. Et finalement ce que vous vous racontez dépend de la perception que vous mettez dans chaque situation vécue. Tout est relié.

Vous me suivez toujours. Celui ou celle que vous êtes aujourd’hui est le produit final de l’ensemble de vos pensées. Plus vous avez des pensées dirigées vers ce que vous voulez, plus vous allez attirer cet objet, cet évènement à vous. Et qu’est-ce qui influe sur vos pensées ?

Pour résumer, la perception que vous avez face à une situation va créer vos pensées, bonnes ou mauvaises. Et ce schéma maintenu dans le temps créé ce que l’on appelle la croyance.

Pourquoi est-il important de changer sa perception des choses ?

Prenons quelques exemples pour illustrer ça. Vous allez voir, c’est beaucoup plus simple que ça en a l’air :

Une histoire personnelle et anodine m’est arrivée dernièrement. J’étais en train de faire les courses, j’arrive à la caisse, je finalise mes achats et quand vient le moment de mettre mes achats dans mon chariot de course, une dame se précipite vers moi et éloigne mes effets de moi tout en s’exclamant avec vigueur « Poussez-vous, j’ai aussi mes courses à passer ».

 Je ne vous cache pas que dans un premier temps, j’ai ressenti une vive émotion grandir en moi et plusieurs choix s’offraient à moi : me taire, faire une autodérision pour calmer la situation, lui répondre gentiment ou lui répondre aussi avec vigueur et fermeté.

On a toujours le choix, ma réponse face à elle était : rien. Nos regards se sont croisés et j’ai juste affiché un sourire et ça s’est terminé là. La dame était peut-être pressée, en colère ou stressée mais je ne suis nullement responsable de comment la dame se sent et ses états d’âme ne me concernent en rien.

Mais je suis responsable de l’émotion qui va naître en moi. J’ai juste changé ma perception, les mots qui ont suivi après n’avaient rien à avoir avec la colère, elles ont annihilé le sentiment négatif qui naissait en moi.

(Note : Du point de vue d’une personne extérieure qui assiste à la scène, l’étiquette qu’elle pourra me donner à ce moment-là est multiple. Je peux être étiquetée de personne qui manque de répartie ou je peux passer pour une personne calme et bien d’autres choses encore.

Le but n’est pas de bien se montrer pour les autres mais de comment on se sent personnellement dans ce genre de situation. Le regard des autres importe peu, nous aurons l’occasion d’aborder ce thème ensemble sur le blog).

L’exemple des frères Wilbur et Orville Wright qui ont changé le cours de l’histoire de l’aviation

Une autre histoire rapide et inspirante qui illustre bien l’usage de cet outil est l’histoire de l’aviation. En Europe, il se réunissait des techniciens, de grands ingénieurs qui discutaient ensemble de l’impossibilité qu’avaient les engins mécaniques à voler.

Ensemble, ils énuméraient des théories et des démonstrations en tous genres, prouvant que les objets mécaniques sont faits pour rouler sur le sol et rien d’autre.

Durant cette même période, quelques kilomètres plus loin, il y avait deux frères qui faisaient décoller la première machine volante pilotée. Ignorant que se tenait une conférence quant à l’impossibilité de leur projet, ils avaient réalisé l’exploit du siècle.

Les frères Wilbur et Orville Wright ont été ensuite tenus au courant de cette conférence et comme réponse ils répondirent « Nous ne savions pas que c’était impossible alors nous l’avons fait. 

Voyez-vous ! Leurs perceptions des choses étaient différentes.

La gymnastique de la perception peut vous aider dans beaucoup de domaines. Son efficacité n’est pas à sous-estimer.

Changer votre regard sur vos échecs.

Je vous mets ci-dessous deux citations pour montrer à quel point ceux qui ont accompli de grandes choses étaient des maîtres de la perception.

« Je n’ai jamais échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnaient pas » Thomas Edison.

« J’ai raté 9000 tires dans ma carrière, j’ai échoué, encore et encore dans ma vie, et c’est pour cela que j’ai réussi » Mickael Jordan.

Maintenant, nous allons évoquer de manière concrète les solutions pour changer sa perception au quotidien et ainsi redevenir le maître de sa vie.

Comment changer votre perception et la mettre au service de votre vie ?

Il existe mille et une manières de changer sa perception, et tout dépend du contexte.

Gardez le contrôle de vos émotions.

Le premier pas important que vous pouvez faire dans un premier temps est de savoir, comment vous voulez vous sentir et quelle émotion vous allez chérir plutôt qu’une autre.

Vous devez vous efforcer de sortir gagnant dans chaque situation et de ne pas vous laisser impacter par le monde extérieur.

Sachez prendre du recul.

Toutefois je tiens à préciser qu’il ne s’agit pas de remettre la faute sur les autres pour se soulager. Peu importe à quel point une personne vous fait sortir de vos gonds, vous pouvez réagir selon les traits de votre personnalité mais à la fin de l’échange, laissez l’émotion négative à son propriétaire, cette émotion ne vous appartient pas et je suis sûr que vous ne la voulez pas non plus.

Concernant les situations qui requièrent des efforts, des dépassements physiques ou intellectuels de votre part, il est bon, en cas de coup dur, de vous poser la question : « je veux voir ce qui se passera si je n’abandonne pas » au lieu de se dire : « comment bien de fois vais-je essayer avant de réussir ».

Les exemples sont multiples et dépendent des contextes.

Pour faire un bref résumé sur l’utilisation de la perception, sachez l’émotion que vous voulez chérir.

A partir de là, ayez un contrôle sur votre discours intérieur en choisissant vos mots. Ensuite aidez-vous par des questions, des affirmations ou même des souvenirs pour consolider cette émotion.

Le contrôle de sa perception peut être dur les premières fois mais croyez-moi, ça vaut le coup.

Dirigez votre vie grâce à cet outil, sachez ce que vous voulez, prenez soin de votre monde intérieur et ne laissez pas les contraintes, les limites ou les émotions des autres devenir les vôtres sans votre consentement. Vous êtes au contrôle.

Marina Mériguet

Vous avez aimé l'article ?

Entrez vos infos et recevez GRATUITEMENT des e-mails privés pour vous aider à tracer la vie de vos rêves.

*Vos données resteront 100% confidentielles. Nous ne partagerons pas vos données.

Suivez-nous sur :

Youtube
Facebook
Twitter
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.