Comment vaincre la peur de parler en public ?

La peur de parler en public a toujours fait partie de l’Homme. Mais dans une société moderne où la perfection est attendue de chacun de nous, comment réussir à être à l’aise à l’oral ?

On se sent jugé, on a peur de ne pas être à la hauteur des attentes du public.

La peur de prendre la parole en public (glossophobie) fait partie des phobies les plus répandues, heureusement il existe des solutions.

L’origine de la peur de parler en public

Tout d’abord, il faut savoir que des personnes naissent de nature introverties et d’autres personnes sont naturellement extraverties. Certaines personnes sont plus ou moins timides que d’autres.

Mais, dans la société moderne comme de nos jours, les qualités communicationnelles sont hautement valorisées.

Pourquoi cette difficulté à être à l’aise à l’oral est handicapante ?

Nous vivons dans un monde de plus en plus exigent. Que ce soit pour la recherche d’un emploi ou la quête de l’amour, vous serez amené à prendre la parole en public.

Mais si vous avez des difficultés à être à l’aise à l’oral, vous serez en grande difficulté et vous pourrez passer à côté de certaines opportunités.

Comment guérir de sa peur de parler en public et pourquoi vous pouvez y arriver ?

Pour cela, je vais vous donner mes techniques qui m’ont permis d’être à l’aise à l’oral :

1. Pratiquez continuellement afin de diminuer votre peur de parler en public

La seule et unique façon de diminuer une peur est de s’y confronter. Plus on s’y expose, moins elle a d’emprise sur nous.

Au fond, il n’y a rien de catastrophique qui puisse arriver.  

Alors, je vous recommande vivement de profiter de toutes les occasions (fêtes, exposés académiques, sorties entre amis, etc) pour prendre la parole en public.  Une fois que vous réussirez à développer l’art de bien parler en public et que vous y serez complètement à l’aise. Votre vie basculera complètement. Vous serez très confiant. Cela sera visible dans votre langage corporel.

Une astuce que je recommande aux gens qui veulent s’améliorer dans ce domaine-là est d’occuper un poste de vendeur ou animateur dans une grande enseigne/dans une plage (par exemple vendeur/se de beignets) : ça vous aidera beaucoup à développer votre capacité relationnelle et votre sens de l’adaptation…

2. Respirez de la bonne façon vous permettra de gérer au mieux votre stress ressenti

Savoir que l’on va prendre la parole dans quelques instants peut rendre plus ou moins nerveux, c’est le trac. Le trac peut être désagréable. Vous ressentez des maux de ventre, votre cœur bat la chamade, vos mains deviennent moites).. Mais le trac est avant là tout pour nous aider. C’est un mécanisme qui vous prépare à une menace potentielle en vous rendant plus vigilant et concentré. C’est la raison pour laquelle votre rythme cardiaque augmente, vos pupilles se dilatent, vous ressentez de l’adrénaline…).

Une bonne façon de s’en extraire est de s’isoler un court moment et respirer pleinement à plusieurs reprises. Faîtes de la sophrologie, détendez-vous avant de parler.

Lorsque je faisais du théâtre au collège et au lycée, on avait l’habitude de pratiquer des exercices de respiration. À quelques minutes du début de la pièce de théâtre on s’allongeait, on fermait les yeux et on prenait des grandes inspirations. Cela nous permettait de réguler le stress et d’être plus confiant.

3. Préparez-vous avant votre prise de parole en public

Si la prise de parole demande d’écrire un discours ou une présentation, la préparation est capitale pour être à l’aise. Par préparation, il faut entendre : avoir un message clair porté par une structure claire. Et surtout, répéter jusqu’à ce que le discours soit naturel. Les mots doivent provenir de votre langage quotidien.

Par exemple, avant une prise de parole dont l’enjeu très important : je m’isole pendant 5/10 minutes et je revis une expérience similaire qui s’est bien passée. Cela s’appelle de la visualisation. Je me rappelle de mon arrivée sur l’estrade, de ma prise de parole, des félicitations qu’on m’a faites, lors de mes précédentes prises de parole.

En revanche, faîtes attention à ne pas trop vouloir vous préparer, cela vous nuira le jour J.

Par exemple, lors d’un exposé oral dans un cadre scolaire/académique, au lieu d’avoir la feuille avec tous les mots exacts que vous avez à dire, notez juste les grands axes de votre présentation et les mots clés. Ainsi, si jamais vous oubliez une idée à développer, votre feuille vous la rappellera. Mais surtout ne lisez pas, il s’agit de se préparer en amont et ensuite d’être confiant en vos capacités le jour J.

Vous avez le trac, vous pensez que vous n’allez jamais y arriver ? C’est normal, peut-être que les premières fois, vous vous louperez mais cela est inévitable si vous voulez progresser sur le long terme. Je suis passé par là aussi, je vous le promets. J’ai raté beaucoup d’exposés oraux, j’ai reçu des remarques désobligeantes mais je savais que si je voulais progresser et devenir la personne à l’aise lorsqu’elle prend la parole en public, l’échec était inévitable 😉.

4. Voyez l’auditoire comme des personnes bienveillantes qui peuvent vous aider à vous débarrasser de votre peur de parler en public

Lorsque l’on demande aux personnes la raison pour laquelle elles ont peur de s’exprimer en public, il y a la peur d’être jugé. Elles ont peur du regard des autres.

Les personnes présentes sont là pour vous écouter et sont intéressées par ce que vous avez à dire et ça n’est pas dans leur intérêt que vous échouiez ! Et puis surtout, n’oubliez jamais, la prise de parole n’est pas à propos de VOUS mais de ce que vous dites et c’est très différent.

Pour être à l’aise, concentrez-vous sur ce que vous dites et non pas sur ce que l’auditoire pourrait penser de vous. Et puis, on a déjà abordé le thème de la confiance en soi dans ce blog. Des gens méchants et toxiques, il y en aura malheureusement mais il s’agit de savoir ce qu’on veut atteindre dans la vie et de ne pas se laisser rabaisser par les gens toxiques. Persévérez, avancez et vous serez fiers de vous plus tard. C’est ça la vie !

5. Positivez afin de réussir à dépasser votre peur de prendre la parole en public

Comme dans le point précédent, lorsque l’on demande aux personnes la raison pour laquelle elles ont peur de s’exprimer en public, il y a aussi la peur d’échouer. Ceci peut causer de l’anxiété et du stress à l’approche du discours et une manière de contrer les pensées anxiogènes est d’en avoir des positives. C’est à dire visualiser le succès de votre discours, que vous êtes à l’aise en parlant, que les gens sont attentifs à ce que vous dites… Aussi, vous pouvez décider de faire semblant d’être à l’aise et confiant, faire semblant d’avoir de l’assurance pour dépasser votre peur. Oui, faites tout simplement semblant. Les anglophones l’appellent : « fake it until you make it » qui signifie “fait semblant jusqu’à que tu y arrive”. 

6. Enfin, inscrivez vous dans un club de prise de parole publique

Enfin, si la barrière est trop haute, il existe des clubs en France qui permettent de pratiquer la prise de parole en public dans un contexte bienveillant et dans lequel les personnes présentes partagent le même besoin : être à l’aise en public. Pour avoir fréquenté ce genre de club, mes progrès ont été spectaculaires. Je n’aurai jamais pensé que parler devant un auditoire pouvait être une expérience aussi intense et plaisante !

Pour résumer, la peur de parler en public est répandue et la seule façon de la surmonter est de se jeter à l’eau !

Mad Ibrahim

Vous avez aimé l'article ?

Entrez vos infos et recevez GRATUITEMENT des e-mails privés pour vous aider à tracer la vie de vos rêves.

*Vos données resteront 100% confidentielles. Nous ne partagerons pas vos données.

Nous suivre sur :

Youtube
Facebook
Twitter
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.