Comment réguler son stress ?

Pour commencer, nous allons rompre avec un grand a priori : le stress n’est pas toujours toxique. Aussi bizarre que cela puisse vous paraître au premier abord, le stress n’a pas toujours des effets délétères. Il est inutile de vouloir se débarrasser complètement du stress. En effet, nous avons 2 sortes de stress : « eustress » et « distress ».

Le distress, c’est le mauvais stress dont on veut toujours se débarrasser.

Par exemple, le stress qui survient à la suite de problèmes d’argent, de factures à payer, d’un licenciement ou d’un échec à un concours…

Et le eustress, c’est le stress qui nous permet de nous développer et qui est souvent délaissé. Il me semble important de vous rappeler que l’on ne peut évoluer sans ressentir un certain niveau de stress.

Par exemple, quand on soulève des haltères, les muscles éprouvent du stress mais cela nous permet de développer notre croissance musculaire. Ou bien lorsque l’on doit passer des examens dans une semaine et que cela nous stresse mais cela nous permet d’être productif dans un temps très court.

Le stress est ressenti quand des choses, hors de notre contrôle, se produisent.

En effet, on ressent du stress quand nous sommes mis dans une situation dans laquelle nous avons un nombre d’informations limitées.

Vous pouvez ressentir du stress lors d’une prise de parole orale ou devant un plongeoir de 5 mètres à la piscine…

Ce genre de situations réveillent notre instinct de survie et nous ressentons du stress ce qui permet à notre corps d’être en alerte. Vous le ressentez à travers des signes physiques : votre rythme cardiaque s’accélère et la peur engourdit une partie de votre corps.

Mais, se mettre dans des situations stressantes sont, certaines fois, nécessaires car cela montre que l’on évolue et que l’on sort de sa zone de confort. Ce sera donc un stress de type eustress. Il n’aura pas d’effets néfastes pour votre santé.

 L’apparition de signes physiques montre simplement que votre corps se prépare à cette nouvelle situation et puise dans ses ressources pour que vous puissiez réussir un nouveau défi.

Accueillez le stress comme un défi

Il vous faut reprogrammer vos croyances.

Dans les moments de stress, vous ne devez pas nous laisser submerger par la situation. Vous devez reprendre le contrôle. Personne ne fera les choses à votre place, ni même l’Univers.

L’Univers ne vous doit rien. Vous devez agir si vous voulez obtenir une chose. Vous ne pouvez qu’agir mais l’issue et le résultat ne dépendront plus de vous. Faîtes du mieux possible et laissez les choses arriver.

Ainsi, vous vous déchargerez de ce stress car vous serez assuré d’avoir fait de votre mieux.

Pour ma part, lorsque je me suis orienté vers des études de médecine (PACES), j’ai travaillé de manière acharnée pour réussir mon année. Mais, cela n’a pas abouti. Sur le coup, j’étais dévasté mais l’Univers m’a frayé un autre chemin. Si j’avais réussi ce concours, je ne serais certainement pas en train de vous écrire et d’aider des personnes à changer leur vie et à enfin tracer la vie de leurs rêves.

Je crois profondément qu’à moins de faire les bonnes choses pour obtenir ce que l’on veut, on n’obtiendra rien du tout en restant passif.

Peu importe dans la situation dans laquelle vous êtes, je vais vous livrer mes 7 techniques pour pulvériser le distress dans votre vie :

1. Simplifiez votre vie 

Vivre de manière simple est le meilleur moyen de réduire l’impact du stress dans votre vie.

En effet, vous pouvez décider de mener une vie simple en vivant dans la nature (ex : la campagne) plutôt qu’en ville.

Vous pouvez aussi décider de rester simple en étant minimaliste, en refusant d’accumuler des possessions matérielles et en privilégiant plutôt les expériences.

Vous pouvez aussi décider de garder des relations simples (peu d’amis mais de vrais amis, peu de réseaux sociaux…).

Voyez-vous, il y a de multiples façons de simplifier ta vie.

Un défi que je vous lance est de passer 24H sans téléphone, ni PC, ni réseaux sociaux. Juste vous qui profitez à fond du moment présent.  

Aussi pour réduire votre stress, apprenez à profiter des petits plaisirs simple de la vie. Apprenez à rire. Ayez un sommeil de bonne qualité et un sommeil réparateur. Aérez bien l’espace de votre maison. Elle doit être reposante quand vous y entrez.

2. Apprenez à dire “non”

Savoir refuser est très important.

Apprenez à refuser des invitations quand vous savez que vous ne pouvez pas tout gérer et que vous êtes surmené. Il faut savoir reconnaître qu’on ne peut plaire à tout le monde et qu’on ne peut pas rendre service à tout le monde.

Par exemple, il y a un ami qui a besoin de vous pour son déménagement mais vous savez que le lendemain vous devrez vous réveiller à 6h du matin pour le travail et que vous êtes un peu fiévreux ? Alors, refusez poliment. Dîtes-lui que ça aurait été avec plaisir mais que votre état de fatigue ne vous le permet pas.

3. Cessez de courir sur plusieurs lièvres à la fois.

Priorisez vos objectifs afin de ne pas être surmené.  Vous avez besoin d’espace pour respirer, et non d’une pile de choses à faire qui vont vous stresser.

4. Ne procrastinez jamais.

Faîtes ce que vous avez à faire aujourd’hui. Demain est un autre jour. Demain, vous aurez d’autres choses à faire et vous n’aurez plus le temps pour ce que vous avez délaissé.

Ne laissez pas de place à la procrastination.

5. Restez actif.

Le fait de rester actif vous permet de vous bouger en faisant des choses que vous aimez. Ça permet de libérer de l’endorphine et d’autres hormones du bonheur.

Faire du sport régulièrement permet de ralentir drastiquement la production d’hormones responsables du stress, comme le cortisol.

6. Mangez sainement.

La nourriture influe directement les émotions que vous ressentez. Donc, si vous mangez de la nourriture saine, vous serez mieux disposé à réagir de la bonne façon.

Un régime alimentaire adapté peut vous aider à préserver votre santé mentale.

Par exemple, le fait de consommer du gingembre permet de lutter contre le stress. Le gingembre permet de réguler notre pression sanguine, anormalement élevée à la suite d’un épisode de stress vécu. 

De plus, il faut inclure des aliments contenant de la vitamine B3, B6 et magnésium (carottes, poivrons, tofu, champignons, poulet). Ces vitamines permettent de mieux lutter efficacement contre le stress.

7. Respirez mieux. 

Est-ce que vous faîtes attention à la manière dont vous respirez ?  

En période de stress, nous avons tendance à respirer de la mauvaise manière. Il faut alors adopter la respiration profonde.

La respiration profonde permet de réduire le rythme cardiaque et la pression sanguine. En réduisant votre rythme cardiaque et votre pression sanguine, vous pourrez mieux surmonter les épisodes de stress.

Mad Ibrahim

Vous avez aimé l'article ?

Entrez vos infos et recevez GRATUITEMENT des e-mails privés pour vous aider à tracer la vie de vos rêves.

*Vos données resteront 100% confidentielles. Nous ne partagerons pas vos données.

Suivez-nous sur :


Youtube
Facebook
Twitter
Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.